Justice, Paix, Intégrité<br /> de la Création
Justice, Paix, Intégrité<br /> de la Création
Justice, Paix, Intégrité<br /> de la Création
Justice, Paix, Intégrité<br /> de la Création
Justice, Paix, Intégrité<br /> de la Création

L'ONU lance un plan mondial pour une énergie propre et abordable

IPS Nazioni Unite 04.05.2022 Corrispondente IPS Traduit par: Jpic-jp.org

Une trentaine d'agences des Nations Unies et de la Banque mondiale ont lancé le 4 mai 2022, sous le label UN-Energy, un plan d'action pour promouvoir des programmes énergétiques propres et abordables, principalement dans les pays en développement.

Le plan d'action « représente la réponse collective de l'ONU aux défis énergétiques et climatiques mondiaux actuels », a déclaré l'administrateur du Programme de l’ONU pour le développement et coprésident de l'ONU pour l'énergie, Achim Steiner.

« Il est essentiel que les engagements pris lors du Dialogue de haut niveau sur l'énergie en 2021 et de la COP26 - la 26e Conférence des Membres de l’ONU sur le changement climatique, qui s'est tenue à Glasgow, au Royaume-Uni, en 2021 - se traduisent par des actions sur le terrain, en particulier en soutien aux plus vulnérables », a ajouté Steiner.

Le plan établit un cadre d'action collective pour près de 30 organisations de l’ONU et d’autres organisations alliées pour soutenir, faciliter et accélérer l'accès à l'électricité pour 500 millions de personnes, et la fourniture de systèmes de cuisson propres à plus d'un milliard de personnes.

Il vise également à augmenter de porter à 100 la capacité d'énergie renouvelable dans le monde, à éliminer les projets de production d'électricité au charbon après 2021, à créer 30 millions d'emplois dans le secteur des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique et à doubler les investissements annuels dans les énergies propres.

Ces objectifs s’inscrivent dans les Objectifs de Développement Durable (ODD) de l’ONU pour 2030, en particulier dans l'ODD-7, qui vise à garantir l'accès à une énergie abordable, sûre, durable et moderne pour tous les citoyens du monde.

Pour relever ces défis, le plan établit, comme premier domaine d’action, l’extension des mesures conjointes pour combler le déficit d'accès à l'énergie et garantir des transitions énergétiques justes et inclusives, « qui ne laissent personne en arrière ».

Le plan se propose aussi de tisser un réseau d'action pour favoriser les partenariats entre les différentes parties intéressées, promouvoir des pactes énergétiques, et mener une campagne mondiale en faveur de l'ODD-7. Donner aussi l'exemple, en rendant plus « écologiques » les opérations des organisations d’UN-Energy.

Il a été décidé de convoquer un Forum d'action mondial sur l'ODD-7, en marge de la semaine de haut niveau de l'Assemblée générale des Nations Unies en septembre prochain.

UN Energy informera les organismes intergouvernementaux clés à niveau mondial sur l'agenda établi par le biais d'analyses et d'orientations politiques.

UN Energy exploitera aussi le pouvoir des données, de la numérisation et de la visualisation pour renforcer la surveillance, le suivi, la responsabilisation et la communication des résultats de l’ensemble des projets d'énergie propre et abordable.

En parallèle, au cours de la même journée, un « Réseau d'action du Pacte pour l'énergie » a également été lancé, qui vise à mettre en relation les gouvernements cherchant un soutien pour leurs objectifs d'énergie propre auprès d'autres administrations et entreprises, qui se sont engagées à soutenir ces engagements avec un total de plus de 600 000 millions de dollars.

Parmi les premières coalitions, une a été annoncée pour le Nigeria et une autre avec le gouvernement régional métropolitain de Santiago du Chili. L'initiative de Santiago vise à promouvoir l'énergie solaire et l'utilisation de l'électricité pour les transports publics et le chauffage dans la capitale chilienne.

L'accord permettra d'augmenter de porter à 100 % d'ici 2030 le nombre des bus électriques dans la ville, qui est actuellement de 26%, et d'étendre le réseau de bornes de recharge pour véhicules électriques, publics et privés.

Les participants à la coalition s'engagent également à accélérer le passage des appareils de chauffage à bois dans les bâtiments résidentiels, commerciaux et gouvernementaux aux systèmes de chauffage électrique, en passant de 10 000 remplacements à ce jour à plus de 60 000 d'ici 2030.

Photo. Un technicien inspecte une installation de panneaux solaires en Zambie© Karin Schermbucker/PNUD

Voir La ONU lanza un plan mundial para energía limpia y económica

Laisser un commentaire